On parle bien souvent de ce que l’on devrait manger pour être bien dans son corps, mais on oublie souvent de parler de la préparation des aliments pour qu’ils restent à la fois simples et sains tout en étant appétissants. Tout bon pratiquant saura que l’on trouve des protéines complètes dans les différentes viandes (bœuf, cheval, poisson, poulet).

Chacune de ces sources a ses caractéritiques mais les viandes blanches (en particulier le poulet et la dinde) possèdent une teneur élevée en protéine tout en n’apportant qu’un nombres très réduit de lipides.

C’est donc une source à prévilégier pour quiconque souhaite perdre de la masse grasse. Sachant cela, comment peut on préparer nos viandes blanches au quotidien?

Voyons les 3 modes de cuissons de la viande blanche (applicables éventuellement aux autres viandes).

Grillade

Une façon tout à fait appétissante de préparer ses filets de poulet ou de dinde consiste à les faire rotir en grillade. Bien souvent, ce mode de cuisson est utilisé lors des barbecues et permet de donner une petite note de bois au goût de la viande qui n’est pas désagréable.

Avantages : Une grillade est un bon moyen de se faire plaisir sans abuser sur les mauvais ingrédients. Un filet de poulet en grillade est délicieux sans ajout de matières grasse ni autre condiment.

Inconvénients : On ne peut pas faire de grillade n’importe ou et n’importe quand :). La logistique à mettre en place peu rebuter.

Un conseil : Ne laissez pas la viande cuire trop longtemps pour qu’elle ne soit pas dure et évitez de mettre cette dernière en contact directe avec les flammes.

A l’eau

La cuisson à l’eau est relativement peu usitée. En premier lieu parce que l’on n’y pense pas, et en second lieu parce que l’on a pris la mauvaise habitude de toujours ajouter quelques choses à la cuisson de la viande. Avec ce type de cuisson, il n’y a que deux ingrédients : de l’eau et de la viande.

Vous vous rapporchez de la nature et de la simplicé, c’est une très bonne chose.

Avantages : Mode de cuisson très simple qui n’implique que très peu d’ingrédient et pas plus d’ustensiles et de vaisselle. Idéale pour préparer des fines tranches de filets pour vos salades ou prévoir de cuire des morceaux en grande quantité pour vos repas préparés. C’est un mode de cuisson qui respecte les nutriments présents dans la viande et vous retirerez le maximum de valeur nutritionnelle de vos plats grâce à elle.

Inconvénients : Le goût peut quelque fois apparaître un peu fade mais c’est une question de temps et d’habitude. Souvenenz vous que vous devrez certainement vous déhabituer à manger avec trop d’additifs et autre sauce et revenir au goût des choses simples.

Autre inconvénient, de la dinde cuite à l’eau trop longtemps est vraiment difficile à manger…

Un conseil : Coupez vos filets en petites lamelles fines ou en petits dés afin de limiter le temps de cuisson et faites surtout attention de ne pas trop les laisser cuire longtemps. Il vaut mieux une cuisson pas finie que’une viande trop cuite laissant un goût de plastiqu.

A la poêle

Le mode de cuisson le plus utilisé et je vous le donne en mille, le moins efficace.

Avantages : Permet de dorer le filet grace à l’huille que l’on ajoute. Le gout est plus relevé.

Inconvénients : Outre le fait que l’ajout d’huile (ou autre matière grasse moins recommandable) est bien souvent trop important par rapport au morceau de viande à cuire, il se trouve également que l’huile n’est pas stable à haute température  et qu’elle peut se transformer et devenir nocive pour vous dès lors qu’elle brûle. Il vaut mieux limiter ce mode de cuisson et préférer la cuisson à l’eau en hiver et les grillades en été.

Conclusion

Bien que ce n’est pas souvent le mode auquel on pense de prime abord, essayez de cuire votre viande à l’eau en faisant bien attention de ne pas trop la laisser pour qu’elle ne durcisse pas et conserve sa tendresse et son goût. Evitez la cuisson a la poêle et si vous devez l’utilisez, prenez garde de ne pas faire brûler l’huile (ne faites pas saisir votre tranche car la température trop haute modifie la structure de l’huile et la rend mauvaise. Pour les grillades, ce sera pendant l’été en prenant garde de ne pas laisser la viande entrer en contact avec les flammes pour ne pas récupérer des saletés.

Comment faites-vous cuire votre dinde ?