Parfois, on est pris dans le courant de la vie et tout nous semble relever de la routine. Il arrive bien souvent que les résultats en termes de progression se tarissent et parfois même s’estompent. Avant que cette situation n’arrive, remémorez-vous les 3 objectifs prioritaires de votre imminente séance, et ce, chaque fois que vous partez déterrer la hache de guerre à la salle de sport,

Se préserver

Le premier objectif, le plus important de tous n’est pas assez pris au sérieux : Il s’agit de la prévention des blessures.

Si vous et moi faisons de la musculation ou tout autre activité sportive, c’est dans le but d’être plus performant et de développer notre physique pour être mieux dans notre peau. Si vous vous blessez lors de votre séance (pour une raison ou pour une autre : charge trop lourd, manque d’échauffement, manque de concentration), vous vous éloignez de votre objectif. De surcroît, vous allez traîner cette blessure toute la semaine et allez être handicapé dans vos autres activités. Je rappelle que ce n’est pas le but de l’entraînement en salle.

Aussi, soyez aussi concentré que possible et sachez interpréter les signaux que vous envoie votre corps à chaud.

Méfiez-vous de cet égo qui vous poussera à faire une série de plus (alors qu’elle n’était pas au programme) qui sera d’une part contreproductive car mettant à mal votre récupération musculaire mais en plus vous flanquera un handicap plus ou moins grave qui s’exprimera par une blessure.

Travailler avec votre corps, pas contre lui.

Progresser

(En charge ou en nombre de répétitions par série)

Dans votre log d’entrainement vous avez écrit 100 kilos au développé couché. Dès lors, votre objectif pour la séance suivante de développé couché sera de faire :

  • soit le même nombre de répétition avec une charge un peu supérieure
  • soit une répétition de plus avec la même charge
  • soit les deux en même temps (là vous êtes comac)

Attention à la tentation de rajouter des séries. L’ajout de série est contreproductif et indique que vous n’avez pas travaillé assez dur vos précédentes séries.

Rappelons que l’objectif de la musculation pour la croissance est d’être bref, intense et efficace. Ajouter une série indique que votre entraînement n’était pas assez intense et allonge la durée de ce dernier (ce n’est donc vraissemblablement pas la bonne voie !).

Ne pas s’épuiser

Souvenez-vous toujours que la croissance musculaire se fait en trois étapes :

  • La stimulation destruction de tissus pour 1% du temps
  • La récupération pour 79% du temps
  • La surcompensation et la croissance pour 10% du temps

Pour que les étapes 2 et 3 prennent place, il faut que la première étape ait été bien menée, c’est-à-dire que l’entraînement ait été équilibré entre intensité maximale et travail minimal. Si, une fois la stimulation nécessaire atteinte, vous continuez de travailler un muscle, ce dernier utilisera ses réserves de sucres et de protéines pour faire face, et ce, au détriment de la récupération et de la compensation.

En pratique , c’est là que l’on se rend compte que votre 5eme série de développé couché ne vous a pas aidé à stimuler davantage les tissus mais elle a en plus fatiguée vos muscles inutilement et a impliqué un délai de récupération plus grand.

Dans l’idéal, vous devriez encore avoir un peu d’énergie à la fin de vos séances et ne pas être totalement épuisé sous peine de ne jamais vraiment récupérer et encore moins de construire du muscle !

Respectez-vous bien ces 3 objectifs pour chacune de vos séances ?