Une fois n’est pas coutume, je suis tombé, au hasard de mes recherches, sur une rediffusion de programme sur la chaîne France 5 de l’émission « C dans l’Air » du 1er Novembre 2012 : « Peut-on gaspiller en temps de crise ? » (Durée 1h05).

Il pourrait être utile de consacrer une heure de votre temps au visionnage de ce programme tant il est riche de leçons, d’informations et permet de prendre conscience de quelques aberrations !

Présenté par Yves Calvi (un peu pénible en coupant la parole régulièrement), le débat est d’actualité et les invités significativement bien choisis :

Quelques recommandations pour combattre le gaspillage à notre échelle de consommateur responsable :

  • N’achetez pas plus que ce dont vous avez besoin
  • Forcez-vous à ne pas faire de restes
  • Essayez toujours de recycler les aliments que vous ne mangez pas (pains perdu, hachis Parmentier, composte, etc)
  • N’ayez pas peur de consommer des produits dont la date vient d’être passée
  • Soyez créatif, faite griller votre pain sec plutôt que de le jeter !
  • N’allez pas faire vos courses en ayant faim
  • Réduisez votre panel d’aliment disponible dans votre cuisine
  • Simplifiez votre mode d’alimentation
  • Achetez en gros ce que vous consommez en grande quantité
  • Donnez les produits que vous ne consommez pas à vos amis ou au nécessiteux, ils seront toujours mieux que dans votre poubelle…
  • Ne confondez pas « DLUO » (Date Limite de Consommation Optimale) et « DLC » (Date Limite de Consommation)

Au consommateur que vous êtes de vous faire votre opinion !

Ci-dessous quelques citations instructives et idées clés extraites du documentaire et des débats :

« Un tiers de l’alimentation produite dans le monde fini dans des poubelles » – Parmentier

« Chaque année nous faisons passer 400 kilos de solide et 600 kilos de liquide par notre bouche » – Parmentier

« En France, on ne dépense plus rien pour manger (ente 10 et 12% de son salaire) » – Parmentier

« On est passé d’un système de satisfaction des besoins à un système d’offre » – Leclerc

« Si on ne mangeait que ce dont on a besoin, il n’y aurait pas autant de gaspillage » – Leclerc

« 500€ par an de nourriture partent à la poubelle pour une famille de 4 personne » – Guillaume Garot, ministre délégué chargé de l’agroalimentaire

« 89 millions de tonnes de nourriture jetées chaque année en Europe »

« La moitié de la production de céréale dans le monde, c’est pour donner à manger aux animaux » – Parmentier

« Les Chinois sont passé d’une consommation de 14 kilos de viande par an à plus de 56 kilos, les français sont à 85 kilos et les américains à 120 kilos de viande » – Parmentier

« En moyenne un français consomme aucours de sa vie : 7 bœufs, 33 cochons et 1200 poulets » – Parmentier

« Il ne faut pas stigmatiser la consommation de viande. Par exemple, l’accès aux produits laitiers et carnés sont un signe de progression social et de développement pour les pays qui souffrent de dénutrition » – Brunel

« Il faut raisonner le système » – Leclerc

« En moyenne, 197 tonnes de gaspillage par grande surface chaque année en France »

« Les investisseurs étrangers (Qatar) achètent les terres cultivables et agricoles (d’Australie) »

« La Chine est les principal acheteur de terres agricoles en Afrique, Australie et Amérique du sud »

« L’investissement sur les terres agricoles est très rentable et des acteurs financiers sont maintenant en position de force sur ce marché »

« On estime que la demande alimentaire va augmenter de 70% d’ici 2050 »

« Le prix de certaines denrées de base pourraient plus que doubler dans les 20 prochaines années »

« Près de 900 millions de personnes souffrent de la faim »

« La population dans le monde a été multipliée par 4 depuis un siècle » – Dumont

« Les Chinois, c’est le quart de l’humanité pour 10% des terres et 8% de l’eau » – Parmentier

« La moitié des constructions du monde entier, ça se passe en Chine » – Parmentier

« L’Europe de l’ouest, l’Amérique du Nord et la Chine sont les endroits où les cultures ont la meilleures rentabilité » – Parmentier

« Il y a une contradiction car les gens voudraient manger plus de bio mais comme les aliments ne sont pas traités ils se rendent compte qu’ils ne se conservent pas ! » – Brunel

« Le frigidaire, la machine où l’on stocke toute la semaine ce que l’on jette le dimanche ou au retour de vacances » – Parmentier

Et vous, faites-vous attention à votre consommation et essayez-vous de jeter le moins possible ?

Quels sont vos astuces pour recycler les denrées arrivants à échéance ?