Genetic Freak

C’est rude mais rendons-nous à l’évidence : Dame Nature ne nous a pas tous fait égaux (ou alors certains ont été plus égaux que d’autres comme aurait pu le dire Coluche). L’objet de ce billet est avant tout de vous rassurer. Voyons comment.

Genetic freak

Jay Cutler, dans sa primeur. Premiers pas dans un Gym => première barre à 100 kilos au développé couché. Cela ne s’invente pas, on ne joue pas dans la même cours. C’est ainsi et il en sera toujours ainsi.

Plus près de nous, vous avez probablement déjà vu des gros gaillards qui deviennent énormes en très peu de temps ou qui sèchent du jour au lendemain, et avec des méthodes d’entraînement qui vous semblent venir de Saturne (pour la partie visible que vous pensez apercevoir).

  • « Je suis fatigué aujourd’hui » avec des barres chargées à 120 au squat.
  • « Je ne comprends pas je n’arrive pas à sécher » avec un taux de masse grasse sous les 10%.
  • « Je ne progresse plus au couché » en terminant une série de 20 répétitions à 100 kilos, et d’autres encore blagues…

Dites-vous que vous n’êtes pas comme eux, que ce qui marche pour vous ne marche pas pour eux, que ce qui marche pour eux ne fonctionne pas pour vous.

Ayez la présence d’esprit de reconnaître que vous ne savez rien d’eux (ou si peu de chose, voire ce qu’ils veulent bien vous dire ou vous faire croire), en tout cas, rien de bien concrètement utilisable pour votre propre développement.

Une fois que vous vous êtes bien mis cela en tête, prenez une photo avec eux et dites-vous simple : « Voilà mon gars à quoi tu vas ressembler. »

Peu importe le chemin si tant est qu’il soit Naturel bien sûr.

Il n’y a qu’à voir la variété des programmes qui circulent en ce bas monde pour comprendre qu’il n’y a pas de vérité générale il n’y a que des vérité approximatives qui fonctionnent plus ou moins bien pour vous et vous seul.

C’est ce qui fait que le développement physique est plus un art qu’une science. Certains sont nés avec un don. Parmi eux, quelques un s’en rendent compte, d’autre sont capable d’exploiter ce don, d’autres encore passent à côté complètement.

Et puis il y a les autres artistes, besogneux, qui choisissent leurs outils savamment et qui surtout, prennent du plaisir à réaliser leur toile. Elles ne seront jamais aussi belle que celui d’un maître doué mais elle sera infiniment plus belle que beaucoup d’autres tant que le cœur y sera.

Conclusion

Avant toute chose, le développement physique est une expérience hautement personnelle. Elle vous appartient et ne devrait pas être comparée aux autres sur le principe. Dans les faits, une petite émulation n’a jamais fait de mal, mais il faut savoir relativiser : Ne vous comparez pas à un gaillard de 110 kilos quand vous en faites 70 (c’est assez tentant).

Vous n’êtes pas aussi gros que d’autres, pas aussi endurant pas aussi défini, pas aussi athlétique. Certes. Et alors ? Que savez-vous au juste de ces gens-là ?

  • Quel mal se donnent-ils ?
  • Quelles aides utilisent-ils ?
  • Quelle activité professionnelle occupe-t-ils ?
  • Quels sont leurs antécédents ?

Ces questions-là, occupez-vous à connaître la réponse pour vous déjà ce sera une excellente chose. Ensuite, essayez juste d’être meilleur ce jour que vous n’étiez hier et soyer meilleur demain que ce que vous êtes en ce jour.

En procédant de la sorte, l’échec n’est que très peu probable : Faite vous confiance et donnez-vous les moyens d’atteindre vos objectifs. Vous êtes capable de vous réaliser. Croyez en vous-même !

Bon courage !

Et vous, avez-vous l’impression de ne pas avoir été élu par la Nature ?

Salon du fitness de Paris : Edition 2015

Que les amateurs de fitness se réjouissent !Du 20 au 22 mars 2015, le Salon Body Fitness ouvrira ses portes à Paris comme chaque année à cette époque printanière. A l’occasion de cet événement, la Porte de Versailles deviendra la plus grande salle de remise en forme de France avec environ 35 000 visiteurs attendus.

Depuis plusieurs années déjà, le fitness et la remise en forme sont de plus en plus populaires. La prise de conscience du publique de l’importance d’entretenir son corps se concrétise par le succès des salles de sports et des centres de remise en forme. C’est sur cet engouement que s’appuie le salon mondial du fitness de Paris.

Organisé tous les ans en mars, ce salon à l’iattention tant des professionnels quedu grand public, s’adresse aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Durant les trois jours de l’événement, la porte de Versailles devient le centre de la planète fitness français, en témoignent les nombreux exposants et partenaires qui y participent :

  • Men’s Health
  • musculation.com
  • Santé sport mag
  • Etc.

C’est l’occasion rêvée pour faire le tour des nouveautés ! Entreprises et particuliers peuvent ainsi s’informer, tester et comparer les nouveaux appareils et méthodes les plus récents, présentés par les 100 exposants et les 200 marques représentées.

Ouvert de 9h30 à 19h00, le salon se déroule dans les halls 6 et 8 du parc des expositions de la Porte Versailles. Très bien desservi par les transports en commun, il est très facile de s’y rendre que ce soit en bus (ligne 39 et ligne 80), en métro (ligne 12) ou encore en tram (ligne 2). Et pour rester dans le thème du fitness, il est aussi possible de s’y rendre en vélo !(plusieurs stations de Vélib à proximité).

Pour les non-parisiens amateurs ou passionnés de fitness qui souhaiteraient s’y rendre, sachez qu’il est très simple de trouver un logement pour quelques jours (voir ici ).

Alors n’attendez plus et organisez dès à présent votre visite à l’édition 2015 du salon mondial du fitness de Paris !

S.Giannini

Escaliers versus Escalators

Le quotidien nous donne des tas d’opportunités de faire travailler nos muscles et rendre hommage à notre corps (parfois même sans s’en rendre compte).

Dans les grandes villes et/ou dans tout gigacentre commercial qui se respecte, on retrouve cette formidable invention qu’est l’escalator. Vous savez, ces escaliers mécaniques que vous prenez pour passer sans effort d’un étage à un autre ?

Comme beaucoup d’avancées technologiques de ces dernières décennies, ces services facilitent la vie du péquin mais elles font oublier qu’à la base, la Nature nous a doté de solides corps (de bonnes jambes dans ce cas de figure) pour nous permettre de nous mouvoir sans assistance.

Problème

En matière de développement physique, il faut bien comprendre que toute technologie est in fine inutile si l’on ne fait pas d’efforts conséquents pour orienter le développement de sa condition physique. En définitive, plus un outil vous permet de vous « entraîner » sans effort !? (c’est un bel oxymore) plus cet outil est en contradiction avec l’essence même de la culture physique et donc plus il s’avère inutile.

En résumé, moins d’efforts conduisent à moins de résultats. C’est aussi pour cela que les athlètes très entraînés ont plus de mal à progresser car l’effort est proportionnellement moins dur pour leur corps suite aux années d’entraînement accumulées (à comparer avec le sédentaire qui n’a jamais levé le moindre poids et qui se retrouve dans un Gym du jour au lendemain : à votre avis qui aura le plus de courbatures le lendemain ?).

Recommandations

En appliquant les quelques points suivants quotidiennement, vous ferez plus d’efforts et vous atteindrez plus rapidement vos objectifs en terme de développement physique :

  • Utilisez le plus possible les escaliers.
  • Idéalement si vous êtes suffisamment en forme, montez les marches deux par deux.
  • Evitez les ascenseurs et les escalators.
  • Si vous devez prendre un escalator, faites l’effort de monter les marches en même temps que ce dernier vous propulse (même chose pour les couloirs roulants !)
  • Chaque jour qui passe, remerciez le ciel de vous avoir donné deux jambes fonctionnelles.

Conclusion

Comme souvent dans le domaine de l’activité sportive (et de la musculation en particulier), les chemins bordés de fleurs n’apportent que très rarement de résultats valables.

Préparez-vous donc à faire croisade quotidiennement et sachez que plus vous aurez d’embûches sur le chemin plus vous progresserez vite !

Et vous, utilisez-vous souvent les escalator et autre moyen mécanique de propulsion au détriment de votre propre corps pour vous déplacer ?

33 Fausses croyances en bodybuilding – Edition Kindle

Je profite du post de ce jour pour annoncer aux fidèles lecteurs de developpement-physique.com la sortie du livre « 33 fausses croyances en bodybuilding » en version Kindle.

Plus le temps passe et plus je me dis que pour réussir dans le développement physique il faut :

  • Une envie d’atteindre un idéal
  • Une bonne dose de motivation
  • Beaucoup d’effort
  • Une absence de mauvais conseils

En fait, je ne peux que recommander la lecture de ce petit guide synthétique qui éclaire sur la plupart des questions importantes du développement physique ! A tel point que bientôt, à la question « que puis-je faire pour progresser ? » je répondrais assez simplement :

  • Arrête de manger de la merde
  • Arrache-toi à l’entraînement
  • Dors comme quand tu étais gosse et que tes parents t’envoyaient coucher tôt
  • Consulte régulièrement developpement-physique.com
  • Reportes-toi régulièrement à « 33 fausses croyances sur le bodybuilding »
  • Fais ton chemin, trompe-toi, et progresse

Rendez-vous directement sur la plateforme Amazon pour télécharger votre exemplaire !

31 citations

Le billet du jour est en fait une petite surprise pour les lecteurs de developpement-physique.

En effet, il y a assez peu de « goodies » sur le site et une de mes résolutions était de concevoir un « produit » qui pourrais être consultable « off ligne ».

J’avais vu un autre confrère user de cet artifice sur un autre site internet et j’ai trouvé le concept intéressant. C’est ainsi que je vous propose de télécharger cet humble document qui, en plus d’être gratis, vous permettra, je l’espère, de vous remonter un peu avant vos séances !

N’hésitez pas à diffuser le document et à me faire part d’autres citations pertinentes que je pourrais intégrer dans une prochaine version !

Et vous, quelles sont vos citations préférées pour booster votre motivation ?

Dieu bénisse le football

C’est un fait : de nos jours, il faut travailler pour pouvoir s’offrir son abonnement mensuel au Gym et toute cette bonne nourriture nécessaire au à l’attente de nos objectifs en termes de développement physique.

Oui mais voilà, cette activité professionnelle vous accapare un certain temps et limite vos créneaux possibles pour vos sessions d’entrainement. Ce qui a pour effet de rendre plus délicat leur planification.

Et si, en plus, vous avez la malchance d’avoir une licence dans un club aux horaires assez réduit, cela peut vite devenir un problème majeur pour caser vos séances.

A cela s’ajoute le fait que vous n’êtes pas seul dans ce cas. En fait c’est le lot commun de tout pratiquant soucieux de sa santé et de son bien être physique.

Mais quel rapport avec le titre du post ?

C’est bien simple. Comme le football est un sport national en France, la plupart des pratiquants aiment aussi, de temps en temps, suivre les matchs en direct depuis leur canapé avec un diet snack sur la petite table du salon (chacun sa défénition mais je dirais : carottes crues, salade verte, champignons tranchés, une tranche de jambon et un œuf poché).

Et pour tous les autres pratiquants qui ne suivent pas d’aussi près, c’est une véritable bénédiction : La salle de gym est alors désertée et c’est le moment idéal d’aller pousser vos barres et vous activer avec force !

Dans la vie il faut saisir toutes les opportunités qui passent à portée de main ! Celle-ci en est une.

L’autre c’est aussi de s’entraîner à domicile avec une bonne séance de Snatch Test qui en l’espace de 10 minutes vous fera brûler pratiquement plus de kérosène que votre session normal en salle ! Une alternative à considérer lors des soirs ou le timing est tendu.

Et vous, faites-vous parti de ceux qui ratent volontairement l’opportunité de s’entraîner tranquillement au calme lors des soirs de match ?

Les 3 S

Le billet du jour est très fortement connoté « Défense » puisqu’il fait l’apologie d’un état d’esprit qui nous vient tout droit de l’armée. C’est à l’occasion d’une rencontre avec un collègue de travail que nous avons pu échanger sur divers sujets et en particulier celui de l’efficacité opérationnelle.

Vous allez me demander quel est le lien avec le développement physique et l’alimentation. Ce à quoi je répondrais qu’il faut faire preuve d’imagination et ne jamais hésiter à essayer de transposer des concepts disciplinaires d’un domaine à un autre. C’est l’objet de ce post 🙂

Les 3S de l’armée sont les suivants : Simplicité, Sérénité, Souplesse.

En tant que lecteur assidu de developpement-physique, vous avez reconnu que 2 des 3 S correspondent tout à fait à ce que votre serviteur prône (voire rabâche :)) à longueur d’article !

Quant au 3eme, il est peut-être la raison pour laquelle mes progrès ont été relativement moindres ces derniers temps.

Mais passons les en revue et essayons de contextualiser un peu tout ça :

Simplicité

Vous le savez certainement, je fais l’apologie de la simplicité régulièrement dans tous les domaines.

La vie est suffisamment compliquée comme cela pour que nous continuions d’ajouter des variables et autres éléments superfétatoires à nos artifices de développement physique. D’autant plus que, au fil du temps qui passe, vous vous rendrez compte que :

  • Le plus efficace des entraînements est certainement celui au nombre réduits d’exercice de base, simple, réalisé à fond
  • Le plus efficace des repas est certainement celui au nombre réduit d’aliments de base, simples, disponibles partout pour pas cher et pour le moins délicieux
  • Le plus efficace des repos est celui pendant lequel on fait le moins de choses possible.

En somme, plus vous simplifiez, plus vous vous approchez de la concrétisation de votre potentiel de développement, et ce, quel que soit le domaine concerné.

Faire preuve de simplicé, c’est tracer une ligne droite vers l’atteinte de vos objectifs.

Sérénité

Le facteur clé de succès de la mise en œuvre d’un plan (d’entraînement ou d’alimentation) est très certainement lié à votre capacité de tenir ce plan (en l’adaptant légèrement cf point suivant). Si le plan ne vous convient pas, il est inutile de se faire du mal en essayant coute que coute de le suivre.

C’est pour cette raison qu’il faut rechercher la sérénité dans l’application des règles nécessaires à l’atteinte de vos objectifs. Finalement, un plan n’est ni plus ni moins qu’une combinaison spéciale de règles.

Vous savez que votre plan vous convient dès lors que vous ne vous posez plus de question lors de son application et qu’il ne vous vient pas à l’idée d’en changer (sous réserve que les résultats continuent d’être au rendez-vous bien sûr).

Faire preuve de sérénité, c’est se donner toutes les chances de profiter du voyage de sa transformation physique.

Souplesse

Pour faire le lien avec le point précédent, la souplesse doit permettre d’adapter le plan mis en œuvre sur le court terme, comme sur le long terme.

Vous êtes passablement fatigué ce soir ? Inutile d’aller perdre du temps au temple, il est plus intelligent de prendre du repos (sous réserve que ce ne soit pas de la paraisse bien entendu).

Sur du plus long terme, il faut savoir que votre plan changera fatalement à un moment ou à un autre. Il ne faut pas y voir un reniement de votre discipline mais plutôt une intelligence d’adaptation pour continuer de progresser ou enrayer un déclin de progression suivant les cas.

Faire preuve de souplesse, c’est écouter son corps et quelques fois ses envies pour ponctuer son voyage de petits grains de sels qui donnent la force de continuer. C’est également moduler son plan et son activité en fonction de contraintes bien souvent subies.

Conclusion

S’il y a bien une chose que l’on ne peut pas retirer à l’armée, c’est qu’elle fait la part belle à la condition physique. A ce titre, les militaires de carrière et en particulier les instructeurs, sont une mine d’information et d’expérience éprouvée en matière de développement physique.

Aussi, tirons les enseignements de leur pratique et prenons à cœur de respecter les 3S dans toutes nos entreprises (et en particulier le développement physique.

Et vous, appliquez-vous déjà les 3S sans le savoir ?