Brunch – Le jeu des 7 erreurs (2/2)

La solution au jeu des 7 erreurs s’est fait attendre, mais soyez rassuré, la voici qui arrive !

Pour rappel, le principal message à retenir de ce petit jeu est que si vous  avez une alimentation saine 90% du temps alors vous pouvez prendre un peu de liberté les 10% restant sans que cela impacte votre progression ou votre maintien en bonne forme et en bonne santé. Et surtout sans aucun remord et avec bénédiction 🙂

Le jeu des 7 erreurs : Solution

Le petit déjeuner brunch à analyser était celui décrit sur la photo ci-dessous :

Beaucoup de remarques pertinentes ont été faites mais voici sans plus attendre la solution :

Fautes et mauvais aliments

  1. Le pain blanc est à base de farine de blé avec un indice glycémique élevé et pas souvent aussi digeste qu’on pourrait le croire. Préférez lui systématiquement le pain complet et/ou aux céréales et de toute façon avec parcimonie.
  2. Beurre et matières grasse animale : L’apport en matière grasse animale doit être rigoureusement contrôlé pour être sûr de ne pas en ingérer de trop. En l’espèce, il ne fait guère de doute que les quantités réparties sur les 4 tranches de pain sont trop importantes. Modérez votre apport en matière grasse d’origine animale.
  3. Lait de vache : En fait ce petit pot de lait de vache était initialement là être ajouté au café. Comme je ne prends pas de café (c’est un excitant et vasoconstricteur dont les méfaits surpassent les bienfaits), le pot est resté sur la table. En revanche, le lait de vache est allergène et difficilement assimilable pour le commun des mortels que nous sommes. Préférez-lui systématiquement les « lait » végétaux qui ne sont pas réellement des laits mais plutôt des jus de céréales (lait de riz, lait d’avoine, lait d’amande, lait de soja) ou bien plus simplement de l’eau.
  4. Le sucre rapide doit être banni purement et simplement.
  5. La charcuterie est une source de protéines certes mais elle apporte bien trop de graisses saturées. Pour cette raison, il faut limiter fortement (ou mieux supprimer) cette classe d’aliment de votre alimentation.
  6. Le beignet frit fourré aux fruits est une catastrophe alimentaire. Pas de protéines, des sucres rapides et des graisses trans en veux-tu en voilà (le tout dans une cargaison de calorie). Restez loin de ce type de « nourriture » si on peut dire.
  7. Le croissant fourré au chocolat. Même punition que le beignet encore que ce dernier est un peu moins gras.

Bons points

  1. Flocons d’avoine : Il est vrai qu’on a du mal à les distinguer mais en fait le fond du bol est composé de flocons d’avoine. Aliment de base fournissant protéines, fibres et glucides à index glycémique faible, c’est une denrée indispensable pour tout sportif.
  2. Fromage blanc (plus ou moins allégé) : Source de protéines et de calcium, il remplacera le lait car plus digeste.
  3. Fruits secs (banane, noix de coco, noisette, noix) : Les fruits oléagineux sont une bonne source de graisses saines et de protéines. N’en abusez pas car ils restent à forte teneur calorique.
  4. Lait végétal : Le lait de soja remplacera très bien le lait de vache dont vous avez tant de mal à vous défaire malgré votre intolérance !
  5. Fromage à pâte dure : Source de protéines et de calcium il faudra veiller à ne pas en abuser car le taux de gras est également assez élevé. Plutôt digeste, le fromage type Comté constitue encore une bonne solution en remplacement du lait.
  6. Jambon blanc/poisson : Source de protéines difficilement égalable, le jambon blanc et le poisson devront faire partie de votre petit déjeuner !
  7. Œufs brouillés : Les œufs brouillés (2 blancs pour un jaune) sont une source de protéines de premier ordre et d’acides gras essentiels. A consommer avec modération mais à ne surtout pas omettre !

3 thoughts on “Brunch – Le jeu des 7 erreurs (2/2)

  1. pas trop d’accord avec le lait de soja, puisque celui ci est riches en hormones féminines, il vient mettre un beau souc dans votre organisme…
    Pour le 1 il ne s’agit pas réellement de pain blanc sur votre photo mais de pain de mie, qui est une véritable catastrophe industrielle, une machine à sucre et a gluten ( mais on est d’accord c’est mauvais, très mauvais :d )
    Pour ce qui est de la charcuterie pas trop d’accord, si on prends de la BONNE charcuterie, le gras animal ayant de nombreuses vertues ( les mêmes que l’huile d’olive ! ) et permet de lutter contre le ” mauvais cholesterol” , mais bon c’est comme tout, il ne faut pas prendre de l’industriel bourrée de sulfates et autres produits chimiques, et surtout ne pas en abuser 🙂
    Patricia sur dream-protect.fr Articles récents…http://www.dream-protect.fr/video-surveillance/

    1. Bonjour Patricia,

      Concernant le lait de soja, il semble qu’il contienne effectievement des phytohormones qui mimes l’oestrogène. Cela étant, consommé à faible dose (tu notes qu’il n’y a qu’un demi verre et que celui ci est de faible contenance) et surtout une fois que la puberté est passée, je ne pense pas que cela soit un problème. Cela dit, le sujet est intéressant et mérite réflexion ! Il est encore un peu tôt pour meusrer les effet d’une surconsommation de lait de soja chez les humains. Qu’à cela ne tienne, je prendrais du lait de riz la prochaine fois !
      Je me suis autorisé à mettre le pain blanc et le pain de mie dans le même sac :). Malheureusement de nos jours, il est presque impossible de trouver un boulanger qui fait un pain à l’ancienne avec de la farine de bonne qualité et sans gluten.
      Même chose pour la charcuterie. Il est très difficile de trouver (de façon certaine) des charcuterie tout à fait naturelles. Dans le doute, s’abstenir je dirais.

      Bien sportivement,

      Etienne
      Etienne Articles récents…De l’utilité de la table des calories

Comments are closed.