Rangez vos poids

Une fois n’est pas coutume, ce billet est un petit coup de gueule en direction des pratiquants qui sont un peu trop en avance sur leur temps et qui pensent que les poids, barres, haltères vont se ranger d’eux mêmes après leur utilisation, ou encore que les machines et les bancs sont auto-essuyant…

Contexte

L’autre soir alors que je m’entraînais (comme souvent le soir en fait), j’observais un groupe de jeunes dépouiller peu à peu le rack à haltères et les disperser un peu partout dans la salle. Qui plus est, parfois la paire était au même endroit, parfois il n’y avait qu’un seul des deux poids laissé pour compte.

Occupé avec mon propre entraînement, je laissais l’acte se passer.

C’est avec un léger sourire que j’entendis le responsable de la salle passer un message de rappel dans le micro. Le seul souci c’est qu’il n’était pas spécialement dirigé vers un contrevenant. Du coup l’effet tourna court.

Bonne pratiques

Nul besoin de devenir un manique du rangement pour laisser les choses propres. Ces quelques actions seront bien suffisantes :

  • Remettez les haltères à leur place après usage
  • Ne monopolisez pas 4 paires d’haltères (vous n’avez que deux bras il me semble). 2 paires seront largement suffisantes. Pas sûr ? C’est que la paire la plus lourde ne l’est pas assez…
  • Déchargez complètement vos barres après votre passage. Certains savent que l’échauffement est important et donc utilisent les barre à vide pour 1 ou 2 séries.
  • Déchargez les appareils complètement, ce sera toujours autant de poids libres disponibles pour celles et ceux qui poussent des montagnes de muscle.

Conclusion

C’est un question de respect pour le prochain, pour celles et ceux qui entretiennent la salle et peut-être même pour les poids eux-mêmes 🙂

C’est à se demander si tout est en bordel aussi dans leurs pénates à ces gens-là. De grâce, n’en faites pas parti.

Et vous, est-ce que vous faites place nette après votre passage ?

Boite à idée

Il n’y a pas si longtemps, ma bonne salle, mon bon temple, a fermé ses portes pour une petite cure de remise en forme. Nous ne sommes pas les seuls a avoir besoin de nous mettre au vert de temps à autres !

Seulement voilà, bien que certains points aient été traités / corrigés / améliorés, les modifications effectuées ont aussi apporté leur lot de déceptions.

Dans cet article, nous dressons la liste des points positifs et des points négatifs de ce revamping et surtout nous attirons l’attention des propriétaires et gérants de salle de sport sur l’importance de consulter et de prendre en compte les idées et propositions de leurs adhérents.

Le bon

Ce qui, globalement, a été apprécié :

  • Mise en place d’un sol compensé pour l’espace poids libre
  • Remise en état de la sono
  • Effet kiss cool du réagencement : Comme il y a moins de place pour les poids libres, certains adhérents ont quitté la salle et on se retrouve paradoxalement avec moins de monde aux heures de points 🙂

Le moins bon

Ce qui, globalement, l’a été moins :

  • Retrait d’appareils importants (machine à mollet)
  • Remplacement non nécessaire d’appareils par des neufs de surcroît moins pratiques à l’usage (presse à poids libre remplacée par une presse avec sélection de poids par plaque)
  • Réduction de l’espace poids libres au profit de l’espace cardio

La solution : La boîte à idée

La tenue d’une salle de sport est un business comme un autre. A ce titre, il faut et il suffit de s’assurer que le service proposé et rendu soit conforme aux attentes des clients pour le rendre pérenne (voire le faire croître). La solution la plus simple consiste donc à demander directement aux clients :

  • Ce qu’ils apprécient (ca peut être la disponibilité de la salle, heures d’ouverture, propreté, localisation)
  • Ce qu’ils souhaiteraient voir mis en œuvre (nouveau matériel, remplacement, réagencement, horaire d’ouverture, tarification, remise fidélité, etc.)

 Pour se faire, les moyens sont multiples, citons en quelques-uns ci-dessous :

  • Formulaire papier disponible à la salle
  • Questionnaire envoyé par email à intervalle régulier (1 mois après l’abonnement, 1 an après, dans le cadre de campagne, avant une fermeture pour rénovation, etc)
  • Echange informel avec les membres du club

Si vous avez besoin d’aide pour réaliser une campagne de ce genre, n’hésitez pas à nous contacter en utilisant le formulaire de contact !

En conclusion

N’oublions pas qu’un temple est dédié à ses partisans. Si le partisan-pratiquant ne trouve pas (ou plus) ce qu’il venait chercher au départ, il se reconvertira dans une autre paroisse ! Alors autant prendre les devants et éviter le cas de figure afin que tout le monde reste satisfait !

Et vous, pensez-vous que les salles de sport devraient prêter plus attention aux besoins et idées de leurs pratiquants ?

Les 5 ateliers indispensables en musculation

Quel fonteux n’a pas rêvé d’avoir sa propre salle à domicile ? J’ai souvent réfléchi et je continue d’y penser à chaque fois que je prends le métro pour me rendre au gym…

Pour beaucoup, le fait d’aller en club est un élément important de la motivation. Pour d’autres, c’est le lien social que l’activité permet qui est importante.

Pour autant, d’autres pratiquants, dont je pense faire partie, ne voient dans la salle de sport qu’un moyen d’atteindre leur objectif de développement physique. A ce titre, plus elle est simple d’accès et libre de contrainte, meilleure est la productivité du processus complet.

L’objet de l’article du jour est de montrer qu’avec un nombre relativement restreint d’ateliers, le pratiquant sérieux sera capable d’effectuer la plupart des exercices nécessaires à son développement.

Contexte

Il est de plus en plus compliqué de trouver de véritables salle de musculation digne de ce nom proposant les ateliers nécessaires et suffisant. Ces ateliers devraient permettre d’exercer tous les groupes musculaires de façon efficace.

Le lecteur de développement-physique sait que pour se faire, il doit utiliser les mouvements de base.

En partant d’une routine de base, nous verrons que seuls 5 ateliers sont nécessaires pour arriver à nos fins.

Les 5 ateliers indispensables

Ci-dessous, un tableau listant les exercices de base et les ateliers associés:

  • Banc réglable : Le banc réglable devra être votre premier atelier à visiter. Associé à la paire d’haltères, il permet de travailler la poitrine, le dos, les épaules et les bras.
  • Cage à squat : La cage à squat permet de travailler les jambes et également la poitrine en association avec une barre et le banc réglable.
  • Atelier Dips Traction : L’atelier dips traction permet de travailler le dos et la poitrine avec les tractions et les dips.
  • Barre : La barre est indispensable pour les exercices du dos, des jambes et potentiellement de la poitrine et des épaules
  • Haltères : Les haltères sont utiles à peu près tout le temps :

Conclusion

Assurez-vous que votre salle propose au moins ces 5 ateliers sinon passez votre chemin.

De même, avant de laisser votre salle actuelle pour un entraînement à domicile, assurez-vous de vous procurer au moins ces 5 ateliers. Inutile d’en avoir plus !

Parmi ces différents ateliers, lesquels utilisez-vous ? Lesquels vous feraient défaut si votre salle ne les proposait pas ?