Contrairement à ce que l’on peut entendre dans les médias à propos de la crise économique mondiale, la rigueur n’a pas que des mauvais côtés. En fait, elle pourrait être précisément l’alliée dont vous avez besoin pour porter votre développement physique au niveau supérieur.

La rigueur : Définition

Une première définition que nous propose le Larousse est la suivante.

Rigueur : Caractère, manière d’agir de quelqu’un qui se montre sévère et inflexible.

Après plusieurs années, on se rend compte que ce sont les personnes qui se sont le plus attachées à une routine simple tant sur le plan de l’alimentation que sur le plan de l’entraînement, et qui ont su tenir le cap qui progressent le plus. Il est également assez rare de voir ces individus décrocher.

Ils se sont fixé des objectifs réalistes et se sont donné (et ils se les donnent toujours) les moyens pour les atteindre et continuer de se dépasser.

La rigueur : mise en œuvre

L’être humain a une étonnante capacité à reproduire ce que ses congénères effectuent. Malheureusement, le plus souvent ce sont des mauvais comportements qui sont reproduits (comme par exemple de passer ses soirées devant la télé et ses weekends dans les magasins).

En revanche, il est tout à fait possible d’inverser la tendance, avec évidemment une certaine dose de volonté et une application certaine, afin de reproduire les bons comportements que l’on sait efficace.

L’approche ci-dessous vous permettra de développer votre rigueur et de la mettre au service de votre développement physique mais également personnel :

  1. Se fixer des objectifs : La première étape consiste à se fixer des objectifs inscrits dans le temps, mesurables et à votre portée. Par exemple, vous pouvez vous fixer comme objectif d’améliorer vos charges sur les exercices de base dans des proportions différentes. Sur un mois le focus sera mis sur le Développé couché puis le mois suivant sur le soulevé de terre et ainsi de suite.
  2. Tenir ses engagements : C’est ici que le concept de rigueur prend tout son sens. Une fois que vous vous êtes proposé de réaliser un objectif, il faudra faire en sorte de l’atteindre en en appliquant des règles. L’idée étant que plus on fonctionne avec des règles moins on fait appel à notre instinct et mieux on progresse. Car par définition, l’instinct est volatile et en l’écoutant on n’arrive rarement à des choix objectifs. Partant de là il devient difficile de progresser sur une base stable.

La rigueur : mise en garde

Il faut savoir être solide (être appliqué) comme le chêne tout en sachant plier (être flexible) comme le roseau lors de grosses tempêtes, sous peine de gros dégâts. Certaines situations vous obligeront à faire preuve de flexibilité et de souplesse.

Par exemple, planifier ses séances à l’avance est une excellente façon de s’entraîner, mais si vous n’avez pas récupéré de votre séance de squat, il sera difficile de réaliser du soulevé de terre. Apprenez à adapter intelligemment votre entraînement. Il faut savoir rester à l’écoute des signaux de votre corps et ne pas vouloir aller trop vite en besogne.

Dès lors que vous continuez de progresser, cela signifie que votre routine n’est pas plus mauvaise qu’une autre. En général, tant que vous progressez avec une routine, il faut continuer de l’appliquer rigoureusement.

Dès lors que le programme ne donne plus le résultat attendu, alors il faut avoir la force de remettre en question soit le programme lui-même, soit le mode d’alimentation, soit la façon dont vous récupérez. Le but du jeu étant de ne pas perdre du temps dans une situation qui ne donne pas les résultats escomptés.

La rigueur : Conclusion

Etre rigoureux est la façon la plus sûre d’atteindre ses objectifs ou tout du moins d’être en mesure de comprendre les écarts entre le plan mis en œuvre et les résultats obtenus. Il convient d’être assidu et de donner sa chance à la routine et au mode de fonctionnement que vous souhaitez mettre en œuvre. L’appliquer sans trop se poser de questions dans un premier temps (un mois en général). Par la suite, si les gains ne sont pas à la hauteur, il faudra remettre en question l’approche globale et apporter les changements les plus faibles possible (en effet, l’approche initiale ne peut pas être complètement fausse dès le départ).

Par ailleurs, l’approche par la rigueur est la plus simple pour atteindre ses objectifs rapidement et sans se poser trop de questions.

Et vous, comment développez-vous votre rigueur ?