Il semblerait que tout le monde en parle, mais qu’est ce que c’est en fait la « Slow Carb Diet » ? Quels sont ses objectifs ? Est-ce efficace ? Comment l’appliquer ?

 

Slow Carb Diet : Kesako

Il s’agit d’une méthode d’alimentation dont le but est de faire perdre du tissu gras à ceux qui la suive et ce, sans altérer la masse maigre, et sans avoir besoin de faire les sempiternelles séances de cardio dont on nous rebat les oreilles dans les diètes traditionnelles.

Popularisé par Tim Ferriss le principe est relativement simple :Supprimer tous les aliments qui ont une incidence forte sur le taux de glycémie (i.e. le taux de sucre sanguin) pour mainteir ce dernier constant et bas. Ce faisant, le corps ne sera pas contraint de stocker les excédents de sucre sous forme de graisse par l’intermédiaire du foie. Dans un second temps, il sera contraint d’utiliser les stocks de graisse constitués pour y extraire l’énergie nécessaire à son fonctionnement. Pour plus d’information sur Tim Ferriss et la Slow Carb Diet, cliquez ici.

 

Comment mettre la méthode en œuvre ?

Un des avantages de cette méthode réside dans sa simplicité de mise en œuvre. Il vous suffit de suivre scrupuleusement les 4 règles suivantes :

 

Règle numéro 1 : Supprimer tout féculent blanc ou pouvant être blanc

Eviter tous les hydrates de carbones qui sont ou peuvent être blancs. Tout les aliments qui suivent sont donc interdits sauf s’ils sont pris dans les 90 minutes suivant un entraînement physique d’au moins 20 minutes :

Pain, riz, céréales, pommes de terre, pâtes, nourriture panées. Ca n’a l’air de rien, mais c’est plutôt difficile.

En revanche les résultats sont ahurissants

 

Règle numéro 2 : Manger les mêmes plats encore et encore

Les personnes qui obtiennent les meilleurs résultats, tant en matière de perte de poids que de prise de muscle, mangent les mêmes petits repas à répétition. Pour ce faire il suffit de préparer un mix des différents aliments proposés ci après (prendre un aliment de chaque catégorie) pour chacun de vos repas:

Source de protéines

  • Blanc d’œuf avec un jaune
  • Cuisse de poulet ou blanc de poulet (la dinde c’est bon aussi)
  • Bœuf
  • Porc

 

Légumes

  • Lentilles
  • Haricots rouge
  • Haricot blanc
  • Pois cassé
  • Pois chiches

 

Végétaux

  • Epinards
  • Asperges
  • Petits pois
  • Haricots verts
  • Salade
  • Endives

 

Les aliments précédents peuvent être mangés sans restriction à chaque prise alimentaire. Toutefois, sachez rester simple en constituant 3 ou 4 repas et en les répétant sur la semaine.

Astuce : Pour ceux d’entre vous qui mangent régulièrement à l’extérieur, les restaurants mexicains se prêtent bien à ce type d’alimentation.

 

Règle numéro 3 : Ne pas boire de calories

Vous pouvez boire autant d’eau que vous voulez (il est même conseillé d’en boire plusieurs litres par jour) et éventuellement du thé froid, du thé, et des sodas sans sucre ou encore du café ou tout autre breuvage sans calorie. En revanche, ne buvez pas de lait, pas de softs ni de jus de fruits. Le vin rouge est une option valable en très petite quantité (un verre de vin rouge par jour)

 

Règle numéro 4 : Prendre un jour « off » chaque semaine

Après toutes ces privations, cette règle est la bienvenue ! Prenez un jour de votre semaine (par exemple celui ou vous avez le plus de chance de manger à l’extérieur ou de rompre les règles précédentes). Pendant ce jour, vous êtes autorisé à manger tout et n’importe quoi sans contrainte et sans modération.

D’un point de vus psychologique, c’est une véritable soupape de dépression.

D’un point de physiologique, il est nécessaire de temps en temps de manger tout ce dont on pourrait manquer en suivant ce programme.

Dans les faits, plus vous vous habituerez à ce mode d’alimentation, moins souvent vous aurez besoin de ce jour béni.

 

Avertissements

Attention, cette méthode réduit souvent fortement le total calorique du fait du retrait des féculents et de la substitution par les végétaux. Cela comporte plusieurs inconvénients :

  • Une frustration et un manque de calories peuvent se faire sentir dans les premières semaines, alors même que les légumes sont autorisés à volonté. Pour réduire drastiquement le risque de suralimentation qui peux arriver si l’on décide de reprendre ses habitudes alimentaires passées, Tim préconise de réserver un jour par semaine (fixe) pendant lequel vous pourrez manger ce que vous voudrez dans les quantités que vous voudrez. C’est une parade très puissante !
  • Généralement, il faudra réduire la fréquence de vos entrainements physiques du fait de la raréfaction des calories ingérées. Là il n’y a pas 36 solutions, il faudra veiller à ne pas aller faire de sport plus de 4 fois par semaine tout entrainement compris (et les longs efforts seront proscrits). Veillez également à la qualité de votre sommeil.

 

Efficacité

Plutôt contaignante (au moins au départ, car elle impose une rupture dans le chapitre de l’alimentation), cette méthode permet de réellement de faire baisser son taux de masse grasse sans même faire de cardio. Elle est tout à fait simple et facilement applicable. Enfin, comme l’indique le titre de l’article, la quantité de poids perdue peut être très élevée en un laps de temps relativement court en fonction du point de départ du sujet.

Astuce : Appliquer cette méthode à deux permet souvent de démultiplier les résultats et de les inscrire dans le temps.

 

Et vous, connaissez vous la Slow Carb Diet ? Quelles ont été vos résultats en la mettant en pratique ?

Sinon c’est le moment de vivre une expérience intéressante et de partager les résultats avec nous tous !