Quand il s’agit de trouver des excuses pour ne pas faire d’activité physique et sportive, voici ce que l’on entend généralement :

Je n’ai pas le temps d’aller faire du sport

Un paresseux


Le temps

Le temps a ceci de bon qu’il est tout à fait impartiable. Que vous soyez riche ou pauvre, français ou américain, une journée n’aura pas plus de 24h (sauf au moment des changement d’heure mais cela n’est pas le sujet).

Le temps passe de la même façon pour vous, pour moi, pour votre voisin, pour notre président, pour votre boss, pour votre coach et aussi pour tous vos collègues sportifs. En voici un concept égalitaire !

 

 

 

[important]Remarque : Les derniers trouvent le temps de s’entraîner et ne cherchent pas d’excuses pour se justifier.[/important]

 

Mais comment font-ils pour trouver le temps ?

La problématique du temps peut trouver un début de réponse dès qu’on la regarde à travers un prisme à deux dimensions :

  • L’organisation
  • La gestion des priorités

Bien que ces deux concepts soient relativement proches, ce n’est qu’une fois que l’on s’est un peu organisé que l’on peut faire les bons choix en termes de priorité.

 

L’organisation :

Il y a un temps pour toute chose

Proverbe Chinois

 

Comme dans toute entreprise, c’est la répétition et la régularité qui constitue le socle de la réussite. Nous sommes ce que nous faisons pour 80% du temps. Une fois que les objectifs ont été écrit, il s’agit de mettre en œuvre un plan qui permette de les atteindre. Ainsi, il faudra planifier son alimentation, son repos et ses entraînements, bref laisser le moins de chose au hasard. En effet, il faut pouvoir mesurer ses progrès et ajuster quantitativement et qualitativement les éléments du programme pour l’optimiser au fil du temps.

En l’espèce, il ne parait pas insurmontable de bloquer 2 à 3 créneaux d’une heure qui seront réservés pour vos activités sportives.

L’idée principale du paragraphe est de prendre conscience que si vous n’avez pas le temps de faire du sport, c’est soit parce que :

  • Vous ne voulez pas vraiment en faire
  • Vous avez un problème de motivation
  • Vous êtes mal organisé

En tout il y a un juste milieu. Se rendre tous les jours à la salle est compliqué (et s’avère rapidement contre productif sur du moyen long terme) mais ne pas y aller n’est pas non plus la bonne solution.

La gestion des priorités :

Une fois un socle défini, il s’agira de gérer les priorités par rapport à vos séances de sport. Parfois, un impondérable vous empêche de vous rendre à votre entraînement. Plutôt que de pester contre le sort, il peut être judicieux d’utiliser ce changement à votre avantage en changeant de routine par exemple ou bien, si l’évènement vous empêche d’aller à la salle plusieurs jours de suite, en prévoyant un espace temps de repos et de récupération. (Attention toutefois à ne pas abuser ce cette astuce !)

Lorsqu’il semble que le temps se fait rare et que déjà quelques séances sont passées à la trappe, posez-vous ces questions :

  1. Combien d’heures ai-je passé devant la télé cette semaine ?
  2. Combien de temps ai-je passé à ne rien faire (ce qui certaine fois est mieux que de regarder la télé)
  3. N’ai-je pas trop dormi cette semaine ?
  4. Sérieusement est-ce que je n’aurais pas pu travailler 3 heures de moins cette semaine ?

Bref, faites la chasse au temps gaspillé et vous trouverez bien 3 ou 4 heures sur les 168 heures de la semaine.

 

Vous n’êtes pas seul

Vous n’avez pas le monopole des tuiles qui peuvent vous tomber dessus. D’entre toutes, ce sont les personnes suffisamment motivées et organisées qui trouvent toujours le temps de caler leurs séances de sport dans la durée et dans la régularité qui progressent réellement et significativement.

Finalement, un physique en bonne forme et une bonne santé devraient être suffisant pour vous forcer à mieux vous organiser et à passer maître dans l’art de gérer les priorités.

 

Et vous comment faites vous pour dégager du temps pour prendre soin de vous et de votre corps ?